Loi 2020 sur la vaisselle jetable

0

Depuis le 1er janvier 2020, la mise à disposition de vaisselle jetable en plastique destinée à un usage unique est interdite par la loi de la Transition énergétique du 17 août 2015. Les restaurateurs doivent alors trouver de nouvelles alternatives à ces consommables et ce, rapidement. Fort heureusement, le marché évolue vite et de nombreuses solutions en matière d’emballages écologiques et éco-responsables leur sont proposées. Pour vous, nous revenons sur cette législation et vous donnons toutes les clés pour comprendre quels sont les produits concernés et quelles alternatives existent. 

L’impact écologique de la vaisselle jetable

Vous le savez, la vaisselle jetable en plastique a un impact catastrophique sur l’environnement. En effet, après avoir été utilisée quelques minutes seulement, elle se retrouve souvent dans la nature. Cela pollue énormément l’environnement puisque cette matière met des centaines d’années à se dégrader et se décomposer. Elle s’accumule notamment dans les mers et les océans. Très souvent, elle se retrouve ingérée par les animaux marins pour qui elle est mortelle. En effet, plus de 700 espèces sont impactées par les matières plastiques (dont les sacs) selon le Ministère de la Transition Écologique. Cela engendre donc la disparition de nombreux animaux marins essentiels à notre éco-système. Dans certains cas de figure, le plastique se retrouve par la suite dans notre chaîne alimentaire puisqu’il est ingéré par les poissons et fruits de mer que nous consommons. Après de telles constatations, il était impératif d’agir pour l’environnement mais également pour le consommateur.

La vaisselle jetable concernée

Vaisselle jetable en plastiqueDepuis le 1er janvier 2020, les verres, gobelets et assiettes jetables en plastique à usage unique sont interdits, qu’ils soient mis à disposition gratuitement ou non. À noter toute de même que cette interdiction ne concerne ces consommables que lorsqu’ils sont distribués vides ou en accompagnement de plats ou boissons déjà contenus dans un emballage. Ainsi, il est interdit de mettre à disposition du consommateur un gobelet lorsqu’il achète une boisson en bouteille ou en cannette. En revanche, lorsqu’ils sont fournis pleins, les gobelets ou assiettes sont considérés comme des emballages. Ils sont alors autorisés.

Si pour l’heure seuls ces types de vaisselle jetable sont concernés, d’autres produits s’ajouteront à cette liste dès janvier 2021. Ainsi, les pailles, couverts jetables, agitateurs ou bâtonnets mélangeurs, piques à steak, couvercle, plateaux repas ou encore pots de glace conçus en plastique à usage unique seront interdits. Cette mesure s’appliquera donc à terme à tous les emballages en plastique prévus pour un usage unique. Les boîtes en polystyrène expansé telles que les étuis à sandwiches ou kebabs seront elles aussi interdites.

Cette législation s’applique bien évidemment à tout le monde : groupes industriels, commerçants, restaurateurs, fabricants, grandes et moyennes surfaces etc.

Se tourner vers la vaisselle écologique

Face à de telles interdictions, plusieurs alternatives au plastique sont dores et déjà commercialisées. Les restaurateurs se tournent alors vers de la vaisselle éco-responsable et donc respectueuse de l’environnement. Beaucoup moins polluants, certains de ces emballages peuvent être recyclés ou transformés en compost après utilisation. Ils peuvent également être réutilisés pour la plupart.

Vaisselle jetable écologiqueAfin que chacun y trouve son compte, plusieurs types de vaisselles écologiques ont été développés et sont proposés sur le marché. Vous retrouvez donc de la vaisselle écologique jetable conçue en bois, en carton, en papier ou en PLA. Celle-ci est généralement biodégradable, recyclable ou compostable. Il existe également la vaisselle réutilisable et lavable fabriquée en verre, en porcelaine mais aussi en cire d’abeille. Enfin, la plus méconnue est la vaisselle comestible. Les assiettes et les tasses sont alors réalisées à base d’algue ou de farine. Vos clients peuvent donc les manger à la fin de leur repas.

Enfin, il existe diverses matières utilisées pour la vaisselle jetable écologique comme nous l’avons évoqué dans un précédent article. Certaines sont recyclables alors que d’autres sont biodégradables ou compostables. Le bambou est la plus connue et la plus utilisée dans la vaisselle jetable. Il s’agit d’une matière naturelle durable qui est à la fois biodégradable et compostable. Plus coûteux, le bois a vocation à être utilisé plusieurs fois avant d’être recyclé car c’est un matériau robuste. Très utilisée pour les barquettes et lunch boxes, la pulpe de canne à sucre ou bagasse est une matière végétale entièrement compostable. Enfin, moins connue mais tout aussi robuste que le bois, il existe de la vaisselle écologique conçue en feuilles de palmier.

Parce qu’il est important pour nous d’accompagner les restaurateurs dans cette transition, FourniResto propose aux professionnels une large gamme de vaisselle écologique : assiettes, plateaux repas, agitateurs en bois, gobelets, bols et pots et même des sacs de transport. Ainsi, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour votre restaurant, le tout à des prix attractifs.

Share.

About Author

Passionnée de lecture et d'écriture, j'ai plaisir à mettre à profit mes compétences et appétences au service du blog FourniResto. Régulièrement, je vous fais découvrir de nouveaux restaurants comptant parmi nos clients fidèles. Ces adresses ne manquent pas de mettre l'eau à la bouche à la grande mordue de cuisine que je suis. Très rigoureuse et particulièrement intéressée par l'actualité, je me charge également de vous éclairer sur les lois et normes en vigueur dans le secteur de la restauration.

Comments are closed.