Comment recycler la vaisselle biodégradable ?

0

De part l’évolution de la réglementation sur la vaisselle jetable, les emballages alimentaires sont de plus en plus éco-responsables et écologiques.  En effet, beaucoup sont recyclables, biodégradables ou encore compostables. C’est le cas des couverts jetables mais aussi des assiettes, des plateaux repas, des gobelets et encore beaucoup d’autres consommables. Leur utilisation est respectueuse de l’environnement, le but étant de les réutiliser, de les recycler ou de les composter. Mais comment s’y prendre ? Nous vous expliquons tout cela dans ce nouvel article.

Les matières recyclables

Tampon eco-friendlyComme vous le savez, il existe différentes matières recyclables utilisées dans la confection de cette vaisselle écologique. Le carton, fabriqué à base de fibres de bois est biodégradable et compostable à 100 %. Très souvent recouvert d’une fine particule de PLA pour l’imperméabiliser, il est aussi recyclable et se décompose très facilement. Le bois est un matériau naturel d’origine végétale, il est donc très respectueux de l’environnement. Solide et léger, il est à la fois recyclable, biodégradable et compostable tout comme le bambou qui est, lui aussi, un matériau d’origine végétale. Enfin, les feuilles de palmier et la fibre de canne à sucre appelée bagasse sont elles aussi compostables et biodégradables puisqu’il s’agit de matière 100 % végétale encore une fois. 

Il existe toutefois d’autres matières éco-responsables et recyclables qui ne sont pas issues d’origine végétale. C’est notamment le cas du RPET (polytéréphtalate d’éthylène recyclé). Ce dernier lui-même recyclé une première fois avant transformation est recyclable à 100 % à l’infini. Il n’est cependant pas biodégradable car il n’est pas d’origine naturelle. Bioplastique, le PLA ou CPLA est recyclable et biodégradable. Cette matière malléable permettant l’étanchéité et souvent combinée à d’autres matières recyclables telles que le carton kraft.

Le processus de recyclage

Symbole recyclageL’intérêt d’utiliser une vaisselle éco-responsable ou biodégradable est bien évidemment de la réutiliser mais aussi de la recycler ou composter. Globalement, le recyclage de matière se déroule de la sorte : le carton comme le papier ou encore le bois sont réceptionnés et triés avant d’être plongés dans une substance parfois appelée « pulpeux » dont le but est de séparer les fibres, notamment de celluloses, les unes des autres. Cela permet également d’éliminer les résidus de produit qui peuvent subsister. Vient ensuite le moment où la matière est purifiée afin de retirer tous les composants chimiques encore présents (colle, encre, vernis, etc.). Après cela, elle va être broyée afin d’obtenir une pâte ou des granulats qui seront ensuite séchés avant d’être réutilisés pour la confection de nouveaux emballages alimentaires. 

Un autre processus est utilisé pour les matières issues de végétaux : le compostage. Il s’agit d’une opération pendant laquelle les déchets organiques sont volontairement dégradés grâce à la présence d’air (oxygène) et d’eau (humidité), le tout dans des conditions contrôlées. Grâce à l’action de plusieurs bactéries et micro-organismes, la matière est alors transformée en humus.

Par ailleurs, il existe deux types de compostages : le « home compost » ou compostage domestique et le compostage industriel. C’est la raison pour laquelle les fabricants d’emballages alimentaires font la distinction en indiquant les mentions « OK compost » et « OK home compost » sur leur fiche produit. En effet, le home compost s’applique surtout à des produits dont les températures de compostage sont basses tandis que le compostage industriel s’effectue à des températures entre 55 et 60°C. Ce dernier est d’ailleurs celui que l’on utilise pour les emballages en kraft car ils sont très souvent recouverts d’une fine couche de PLA, matière recyclable mais non-compostable. Il faut alors séparer les deux composants et les traiter indépendamment l’une de l’autre.

Vous savez désormais comment recycler votre vaisselle éco-responsable. Il vous suffit de la jeter dans le bon container s’il s’agit d’une matière recyclable. Si celle-ci est compostable, vous n’avez qu’à vous renseigner pour savoir si elle est ok home compost ou ok compost et le tour est joué !

Share.

About Author

Depuis quelques mois maintenant, je rédige des articles pour ce blog. Les questions environnementales et écologiques me touchent particulièrement, c'est pourquoi j'ai à cœur de partager mes connaissances à ce sujet afin de sensibiliser au maximum le public. Je suis également chargé de rédiger les articles dits "techniques" pour le blog FourniResto.com.

Comments are closed.